Transposition_lab30


Montréal, le 18 octobre 2019 – Du 24 au 27 octobre 2019, les artistes du projet émergent, Pascale LeBlanc Lavigne, Lucas Paris et Roby Provost Blanchard iront représenter le Québec à Lab30, festival d’arts numériques et analogues expérimentales en Bavière. Alice Strunkmann Meister présentera également Hertz, résultat de travail de sa résidence à perte de signal, cet été. 

Grâce au soutien du ministère de la Culture et des Communications du Québec, et dans le cadre du XVe groupe de travail Québec-Bavière 2018-2020, perte de signal a développé un partenariat sur deux ans avec l’organisation Lab30 à Augsburg (Allemagne). Dans ce contexte, les artistes présenteront leur exposition collective Transposition du 24 au 27 octobre 2019.

Issus des arts visuels et numériques, de la musique électronique ainsi que de l’internet art, Pascale LeBlanc Lavigne, Lucas Paris et Roby Provost-Blanchard sont les participants du programme Projet émergent de perte de signal. Devant leur désir d’allier leurs pratiques divergentes en une installation commune et cohérente, les artistes explorent et interrogent la transduction entre les médiums via différentes œuvres dialoguant d’un thème commun. Leur projet Transposition propose l’interprétation d’un mouvement organique complexe, soit celui du battement des ailes d’un oiseau, vers un mouvement mécanique simple, de manière à réduire le mouvement à son essence. Leur exploration se présente sous la forme d’installations interdisciplinaires qui cherche à faire dialoguer sculptures cinétiques, art sonore, light art, et simulations.


Pascale LeBlanc Lavigne présentera Transposition rods. Pascale LeBlanc Lavigne crée, à l’aide de procédés mécaniques simples, des œuvres cinétiques et soniques imprécises qui explorent la matière sur laquelle des pressions sont exercées. Malgré la précarité de leur assemblage, ces pièces sont conçues dans l’intention de parvenir à générer des formes dénuées d’échos poétique, dans un état transitoire qui s’étend entre création et destruction.

 


 

Lucas Paris présentera COMPRSD-ADS. COMPRSD-ADS est une sculpture cinétique lumineuses, une structure qui s’ouvre et se ferme sur elle-même. Les panneaux DEL en mouvement, utilisés dans le monde entier comme support pour les publicités, se font face, créant une situation absurde où nous ne sommes plus les principaux observateurs. La lumière se reflète, la publicité s’adresse à la publicité. L’artiste, ici ingénieur de l’absurde, cherche à exprimer une suffocation perçue dans une saturation d’air, de volumes et d’esprits, par la publicité et le marketing.

 

Il présentera également sa performance Emotional Synthesis le 24 octobre à 21h au théâtre Abraxas.

Emotional Synthesis – preview from Lucas Paris on Vimeo.


 

Roby Provost-Blanchard présentera Summoning Signals. Summoning Signals est une pièce interactive jouée sur une SEGA Dreamcast. Chaque joueur s’occupe à son tour d’un panneau solaire afin de recevoir une transmission cryptée provenant d’emplacements inconnus. Le bien-être de ces systèmes dépend des interactions de chaque joueur et affectera la qualité des messages reçus. Chaque transmission reçue est enregistrée, formant un récit en évolution de gestes étranges.

 


Alice Strunkmann Meister présentera Hertz.
Alice Strunkmann-Meister utilise l’ancienne technique de «cyanotype» pour son travail «Hertz». Il est donc possible de visualiser des mouvements récurrents et permet de rendre sensible des vibrations invisibles, de les modéliser, puis de les projeter à l’aide d’un laser sur un écran de projection.
Ce projet a été réalisé lors d’une résidence à perte de signal à Montréal (CA)

et présenté dans le rustines_lab lors de l’exposition de rentrée en septembre 2019.

.

communiqué de presse « Alice Strunkmann Meister en résidence à perte de signal« 

Plus d’infos:

Source
Camille Montuelle, communications@perte-de-signal.org

Les commentaires sont fermés.