SPIEGELSAAL :: Patrick Harrop

speigelsaal_2

Montréal, le 6 mai 2016 – La nouvelle œuvre, SPIEGELSAAL, de l’artiste Patrick Harrop, sera présentée au RUSTINES|LAB de PERTE DE SIGNAL du 27 mai au 11 juin prochain, dans le cadre de la BIENNALE INTERNATIONALE D’ART NUMÉRIQUE 2016.

SPIEGELSAAL est un projet de recherche-création qui étudie les propriétés architecturales et matérielles de la lumière. Inspiré des environnements virtuels infinis du Rococo bavarois « Spiegelsaal » (salle des miroirs), ainsi que de l’œuvre de Moholy-Nagy, lightprop for an Electric stage, l’œuvre d’Harrop est un laboratoire immersif qui explore les techniques de modulation du reflet, de la diffraction, de l’agrandissement, ou de la distorsion en parallèle avec diverses techniques cinétiques et mécaniques de rotation, de périodicité, de compression et d’expansion.

SPIEGELSAAL examine la duplicité des échelles de représentation architecturale et travaille à l’intérieur d’un dialogue synthétique entre matérialité analogique et numérique.

HORAIRES D’OUVERTURE

Vernissage le 27 mai 2016 @ 17h
Ouverture du 28 mai au 11 juin, 2016
de 12h @ 17h (fermé les dimamche)

LIEU

RUSTINES|LAB – PERTE DE SIGNAL
5445 De Gaspé – Espace 107
Montréal – Métro Rosemont

Patrick Harrop est architecte et professeur agrégé à l’Université Laurentienne. Il concentre ses recherches sur la technologie et la conception émergente, mettant l’accent sur le piratage électromécanique, la fabrication numérique et la théorie contemporaine.

Cette exposition est rendue possible grâce la collaboration de la BIAN et du soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts de Montréal et du Conseil des Arts du Canada.

Les commentaires sont fermés.