RÉSIDENCE QUÉBEC-AFRIQUE EN ARTS NUMÉRIQUES AVEC REHAB HAZGUI

Hazgui Rehab

Montréal, le 13 octobre 2015 – PERTE DE SIGNAL est fier d’accueillir Rehab Hazgui (Tunisie) au RUSTINES|LAB, du 14 octobre au 27 novembre 2015, dans le cadre de son projet pilote Résidence Québec-Afrique en arts numériques avec l’appui du Conseil des arts de Montréal.

De Tunis à Dakar, les artistes numériques de la francophonie africaines œuvrant activement dans le domaine du logiciel et du matériel libre développent, utilisent et partagent leurs propres outils tout en réfléchissant à leur inscription dans l’esthétique des arts numériques et dans sa communauté à l’international. Notamment, les logiciels «Open Source», les outils «Open Hardware», le «DIY» ainsi que la récupération et le détournement de matériaux et de technologies jouent un rôle particulièrement important dans leurs pratiques. Ce nouveau programme de résidence initié par PERTE DE SIGNAL cherche à rendre compte et à soutenir les recherches novatrices issues des cultures numériques émergentes franco-africaines.

Pendant sa résidence, Rehab Hazgui s’intéressera à la sonorité et la viabilité des déchets électronique. Elle propose de créer des instruments audiovisuels par circuit bending en récupérant des jouets, des claviers, des pédales d’effets, des radios, des émetteurs-récepteurs mobiles, des mixers vidéos and diverses composantes électroniques qui seront trouvés à Montréal.

La résidence se terminera par une performance audiovisuelle au RUSTINES|LAB. Une discussion-rencontre entre Rehab Hazgui et Daniella Ben Bassat sera tenue au Studio XX, partenaire de l’évènement. Dates à confirmer.

: :

REHAB HAZGUI (Tunisie) explore l’électronique expérimentale et le biohacking en créant des installations sonores électromécaniques et des performances avec dispositifs audio fait à la main. Impliquée au sein d’initiatives communautaires, elle considère la culture DIY et la création numérique en tant que médiums d’action citoyenne. Elle est co-fondatrice de El FABRIKA, une plateforme pour l’art expérimental, le design alternatif et l’activisme.

RÉSIDENCE QUÉBEC-AFRIQUE EN ARTS NUMÉRIQUES est possible grâce à un appui du Conseil des arts de Montréal. Elle offre un soutien à la recherche-création d’artistes africains pour la création de projets d’arts numériques dans le domaine du logiciel et du matériel libre à Montréal.

PERTE DE SIGNAL remercie également le Studio XX et le FAB Lab Du PEC partenaires des activités satellites de la résidence.

Source :
Caroline Cloutier

Les commentaires sont fermés.