MÉCANIQUES DISCURSIVES

14290050_1112486922171325_4874550077888516995_o
Montréal, le 30 août 2016 – Dans le cadre du projet RÉSONANCES NUMÉRIQUES, collaboration entre le festival KIKK à Namur et PERTE DE SIGNAL à Montréal, les artistes Yannick Jacquet et Frédéric Penelle présentent au RUSTINES|LAB dès le 8 septembre, leur installation MÉCANIQUES DISCURSIVES, pour la première fois en Amérique du Nord.

RÉSONANCES NUMÉRIQUES est un projet d’échange, de partage et de réflexion entre le Québec et la fédération Wallonie-Bruxelles, qui s’intéresse aux liens et chevauchements entre l’art, la science et la technologie et explore les implications artistiques des nouveaux courants et pratiques issus de ce mélange de disciplines.

L’installation MÉCANIQUES DISCURSIVES du vidéaste Yannick Jacquet et du graveur Frédéric Penelle s’intègre dans cette volonté de croisement des médiums en faisant se rencontrer la gravure et la projection vidéo. Leur installation se déploie ainsi sous la forme d’une machinerie absurde et poétique qui se développe sur les murs à la manière d’un cadavre exquis, prenant comme point de départ le principe de la réaction en chaine.

::

Débuté en 2011, le projet MÉCANIQUES DISCURSIVES est présenté à de nombreuses reprises en Europe, notamment à Némo, Biennale internationale des arts numériques de Paris, ou encore au Mapping festival de Genève.
Frédéric Penelle s’efforce dans son travail de renouveler l’usage de la gravure et de dévier cette pratique de son cadre habituel. Yannick Jacquet est quant à lui marqué par un désir de sortir des formats de projections traditionnels et de mettre en espace la vidéo. À la frontière entre modélisation scientifique et réalité, ses derniers travaux jouent avec les différentes significations de l’infinitude. Leur envie commune de sortir des sentiers battus de leur discipline les a naturellement rassemblés autour de ce projet.
Frédéric Penelle et Yannick Jacquet proposent ainsi une pause dans une époque où le temps s’accélère de jour en jour. Sur le mur s’étend une mécanique étrange peuplée de chimères obscures et inconnues, mais pourtant familières. L’ensemble, minutieusement monté comme une horloge fine, trace des connexions, des chemins en boucle qui invitent à la rêverie. Le temps est décomposé, perdu et pourtant tout y fait référence.

MÉCANIQUES DISCURSIVES est comme une parenthèse entre deux époques, celle de Gutenberg et celle des « big data ». En confrontant la plus ancienne méthode de reproduction d’image (la gravure sur bois) aux technologies les plus contemporaines de création numérique, l’installation traverse les siècles et contracte le temps.

HORAIRES D’OUVERTURE

Vernissage le 8 septembre 2016 @ 17h, à l’occasion de la soirée Rentrez ! De Gaspé.
> Événement Facebook
Ouverture du 9 septembre au 8 octobre 2016
De 12h @ 17h (fermé les dimanches et les lundis)
Et lors des Journées de la culture, le 30 septembre et le 1er octobre 2016.

LIEU

RUSTINES|LAB – PERTE DE SIGNAL
5445 De Gaspé – Espace 107
Montréal – Métro Rosemont

Frédéric Penelle est un artiste graveur d’origine belge qui s’intéresse plus particulièrement à la xylographie qu’il aborde aujourd’hui en volume et dans l’espace par le biais des installations. Depuis plusieurs années les interventions in situ et la scénographie jalonnent et enrichissent son parcours.
Yannick Jacquet est un artiste vidéaste et plasticien suisse, qui travaille et vit à Bruxelles. Il fait partie des fondateurs du label Antivj. Il mène depuis dix ans un travail de recherche plastique exploratoire sur les moyens d’inverser l’altération de nos échanges avec le monde. antivj.com/md/

Ce projet est rendu possible grâce à la collaboration entre le festival KIKK à Namur et PERTE DE SIGNAL à Montréal dans le cadre de Résonances numériques Wallonie-Bruxelles / Québec, un projet culturel portant sur la création innovante et artistique dans le domaine numérique. kikk.be

Le projet bénéficie du soutien du Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie du Québec, de Wallonie-Bruxelles International, du Conseil des arts et des lettres du Québec et de Pro Helvetia (Suisse). PERTE DE SIGNAL tient également à remercier M.F.B.B.

PERTE DE SIGNAL est un centre d’artistes situé au Pôle de Gaspé à Montréal dont le mandat est de promouvoir le renforcement et le rayonnement des arts numériques et l’innovation artistique liée à la technologie. perte-de-signal.org

Les commentaires sont fermés.