MARTIN HOWSE – DISSOLUTIONS :: RÉSIDENCE et EXPOSITION

Martin Howse - Dissolutions
Montréal, le 8 novembre 2016 – PERTE DE SIGNAL est fier d’accueillir l’artiste Martin Howse (Berlin, Allemagne) pendant son projet Dissolutions, commissarié par Peter Flemming, pour une résidence ouverte au public du 15 au 30 novembre et une exposition du 1er au 10 décembre 2016, au RUSTINES|LAB, dans le cadre d’une coproduction avec OBORO, soutenue par le Goethe-Institut Montréal.

Lors de la résidence dans le RUSTINES|LAB du 15 au 30 novembre, le public est invité dans l’atelier de l’artiste à découvrir son processus de création et à suivre l’évolution de son projet en temps réel. Du 1er au 10 décembre, Martin Howse exposera le résultat de ses travaux le temps d’une exposition ouverte au grand public qui se tiendra dans le RUSTINES|LAB. Un vernissage se déroulera le 1er décembre à 17 h pour marquer le début de cette présentation.

Avec Dissolutions, Martin Howse examine les liens entre la Terre et la computation. Ce projet de recherche artistique et d’exposition expérimentale s’insère dans les cycles d’extraction et de réabsorption par lesquels les minéraux — éléments constitutifs des technologies numériques — sont retirés de la terre, en utilisant des moyens industriels à grande échelle, pour plus tard y être réabsorbés sous forme de déchets électroniques et de pollution.

Martin Howse - Dissolutions

Dissolutions est une exploration matérielle de l’histoire des sciences et des technologies, puisant dans l’alchimie du Moyen Âge et de l’Antiquité, soit à l’origine de la chimie telle qu’on la connait aujourd’hui. Dans ce projet, Howse pose littéralement la question de la dissolution des appareils technologiques en faisant appel aux éléments traditionnels : l’air, le feu, l’eau et la terre.

Dissolutions s’est amorcé par des visites de sites d’extraction minière, à la recherche de matières premières (rejets miniers rocheux, sols contaminés, échantillons d’eaux acides). À l’aide d’un dispositif de rétroaction régi par computation, Howse soumettra ces matériaux à des procédés (al)chimiques pour arriver, éventuellement, à transposer ce processus aux déchets électroniques, un autre type de matériau d’origine naturelle.

Plus d’infos :
http://1010.co.uk/org/dissolutions.html
http://www.oboro.net/fr/activite/dissolutions

::

DATES ET HORAIRES D’OUVERTURE
Résidence ouverte au public du 15 au 30 novembre 2016
Exposition du 1er au 10 décembre
Vernissage le 1er décembre à 17h
Ouvert du mardi au samedi – de 12h à 17h (fermé les dimanches)

LIEU
RUSTINES|LAB – PERTE DE SIGNAL
5445 De Gaspé – Espace 107
Montréal – Métro Laurier

OBORO est un centre d’artistes qui favorise le développement des pratiques artistiques sur la scène locale, nationale et internationale. Le champ d’action d’OBORO couvre les arts visuels et médiatiques, les nouvelles technologies, les arts des nouvelles scènes et les pratiques émergentes. oboro.net

Ce PROJET est rendu possible grâce à une coproduction avec OBORO, soutenue par le Goethe-Institut Montréal, et au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts de Montréal et du Conseil des Arts du Canada.

PERTE DE SIGNAL est un centre d’artistes situé au Pôle de Gaspé à Montréal dont le mandat est de promouvoir le renforcement et le rayonnement des arts numériques et l’innovation artistique liée à la technologie. perte-de-signal.org

::

oboro_e-p-s-converted

Goethe Institut Montréal

Source
OBORO
Sylvaine Chassay
sylvaine@oboro.net

PERTE DE SIGNAL
Camille Montuelle
communications@perte-de-signal.org

Les commentaires sont fermés.