LA MÉCANIQUE DE L’OBJET AU KUNST KRAFT WERK

MESSIER_MARTIN


Montréal, le 24 septembre 2015 – Du 8 octobre au 8 novembre 2015, sur invitation du Kunst Kraft Werk, LA MÉCANIQUE DE L’OBJET sera présenté à Leipzig en Allemagne. Les commissaires Julie Bélisle et Ariane de Blois ont rassemblé pour l’occasion des œuvres de Nicolas Bernier, Myriam Bessette et Robin Dupuis, Martin Messier, Darsha Hewitt, Samuel St-Aubin, Jonathan Villeneuve et Pavitra Wickramasinghe.

À la fois un clin d’œil et un hymne aux expérimentations mécaniques, menant entre autres à la naissance de l’enregistrement sonore et à la genèse du cinématographe, l’exposition rassemble des œuvres qui, par leur traitement et leur esthétique, dévoilent le processus mécanique qui les compose. Citant parfois de façon explicite des inventions anciennes (comme les machines à bruit, les théâtres d’ombre et les premiers systèmes automates), les œuvres présentées font globalement écho aux découvertes, inventions et procédés qui ont participé au développement des arts électroniques, pour mieux contribuer, à leur tour, à leur rayonnement.

À travers la réinterprétation des technologies actuelles, l’exploration formelle, parfois ludique, et la mise en avant de leur processus mécanique, les œuvres de La mécanique de l’objet rappellent l’esprit d’effervescence engendré par le désir des créateurs d’inscrire leur production au sein d’un champ artistique nouveau, en plein devenir. Elles font ainsi le pont entre les recherches techniques et artistiques passées et futures, tout en rendant compte du travail multiforme et multimédiatique des plasticiens et artistes chercheurs d’aujourd’hui, soit un travail qui dépasse largement la sphère numérique, en se prolongeant vers des explorations plus matérielles et instrumentales. D’hier à aujourd’hui, n’est-ce pas toujours le même émerveillement qui est recherché devant des objets inanimés qui subitement prennent vie ? Toutefois, si les mécanismes des œuvres peuvent concrètement être décortiqués, la poésie qui en émane reste quant à elle une composante intangible.

Commissaires
Julie Bélisle et Ariane de Blois

Artistes et œuvres présentés
NICOLAS BERNIER :: Frequencies (Frictions), 2015
MYRIAM BESSETTE + ROBIN DUPUIS :: Conciliabules, 2006-2015
MARTIN MESSIER :: Sewing Machine Orchestra, 2012
DARSHA HEWITT :: A Side Man 5000 Adventure, 2015
SAMUEL ST-AUBIN :: Parcours défini, 2015
JONATHAN VILLENEUVE :: Mass Movement, 2010
PAVITRA WICKRAMASINGHE :: Take hold lightly, let go lightly, 2013

Lieu
KunstKraftWerk
Saalfelder Strasse 8b
Leipzig, Allemagne
kunstkraftwerk-leipzig.com

Horaires d’ouverture
Vernissage le 8 octobre 2015
Ouverture du 9 octobre au 8 novembre 2015

Pour plus d’informations
kunstkraftwerk-leipzig.com

Cette exposition est une production de PERTE DE SIGNAL rendue possible grâce au soutien du Conseil des Arts du Canada.

PERTE DE SIGNAL est un centre d’artistes montréalais dont le mandat est de promouvoir le renforcement et le rayonnement des arts numériques et l’innovation artistique liée à la technologie.
perte-de-signal.org

KUNST KRAFT WERK (Leipzig, ALL) est une ancienne centrale électrique reconvertie en usine d’expérimentions pour les arts, la culture et le design. L’on y trouve des projets d’art alternatifs d’artistes locaux et internationaux tel que des expositions, des symposiums, des workshops et des spectacles multimédias. kunstkraftwerk-leipzig.com

Source:
Caroline Cloutier

Image: Martin Messier, Sewing Machine Orchestra, 2012

Les commentaires sont fermés.