[INFO-SIGNAL] IMPERMANENCE :: Galerie Sans Nom ⁄ FICFA :: Moncton

IMPERMANENCE à la Galerie Sans Nom de Moncton

Dans le cadre du Festival international du cinéma francophone en acadie, la galerie Sans Nom de Moncton accueille la plus récente exposition d’arts numériques du centre Perte de Signal, Impermanence, qui traite du paysage à travers les œuvres des artistes Alexis Bellavance, François Quévillon et Nelly‐Ève Rajotte.

Renouvelés par les pratiques artistiques actuelles, le sens et la représentation du paysage réitèrent la pertinence de ce genre comme sujet d’exploration. L’exposition traite de l’environnement, des nouvelles manières d’appréhender le paysage et de notre rapport au monde. Au contact des œuvres photographiques et vidéographiques installatives, le paysage devient une entité mouvante, éphémère ou impermanente. Ses qualités sensorielles s’avivent par un déploiement spatial et temporel. Il devient son, image, lumière, un espace mouvant à la fois physique et poétique qui nous permet de déambuler, de nous projeter, de réfléchir ou de rêver.

IMPERMANENCE
Commissaire : Charlotte Panaccio-Letendre

Du 16 novembre au 20 décembre 2013
Vernissage le 15 novembre 2013, 17h

Galerie Sans Nom
140 rue Botsford St,
Moncton, NB

Alexis Bellavance
Artiste pluridisciplinaire, Alexis Bellavance entremêle silence, bruit et relief du temps. Ses recherches s’appuient sur différentes pratiques : art audio, photographie, performance, installation. Il présente régulièrement son travail sur la scène nationale et internationale : Canada, États‐Unis, Mexique, Europe, Chine, Corée…

François Quévillon
Le travail de François Quévillon touche à l’installation et à l’art numérique. Ses réalisations explorent les phénomènes du monde et de la perception par la mise en œuvre de processus sensibles à l’interférence du public et aux conditions variables de l’environnement. Son travail a été présenté au Canada et à l’étranger dans le cadre d’expositions individuelles et collectives, de résidences et de festivals.

Nelly‐Ève Rajotte
Les images en mouvement de Nelly‐Ève Rajotte témoignent d’une recherche autour de la notion du double. Car ce qui y est donné à voir en règle générale se dédouble, se superpose pour se fondre à nouveau dans un autre plan. Ses œuvres ont fait l’objet de nombreuses expositions en sol québécois et dans plusieurs festivals au Canada ainsi qu’à travers le monde (Allemagne, Royaume‐Unis, Corée, Russie, Finlande…).

Perte de Signal
Perte de Signal est un centre d’artistes montréalais dont le mandat est de promouvoir le renforcement et le rayonnement des arts numériques et l’innovation artistique liée à la technologie.

Les commentaires sont fermés.