Refusing to make a scene

ROUYN-NORANDA ¦ 2012

Pavitra Wickramasinghe

Refusing to make a scene recrée l’instant où la lumière se propage dans la galerie, mais au lieu de nous immerger dans l’image, il nous suspens à l’intérieur de celle-ci, grâce à un écran fait de fibre de nylon et d’acier inoxydable qui matérialise l’image. Dans l’espace, l’image projetée ne touche jamais complètement l’écran puisque sa porosité empêche l’image de se coincer entre les fils de la toile. Les fils de nylon et d’acier permettent à la lumière de s’échapper et se perdre de façon indéchiffrable dans la galerie et sur le corps de l’observateur, qui, en se déplaçant, perçoit la décomposition de l’illusion à différents angles de vue. Ce processus dirige l’attention vers le regard de l’observateur, ainsi, la «non-scène» de Pavitra Wickramasinghe reconstitue dans l’espace la relation entre le spectateur et l’image. (Extrait d’un texte de Erandy Vergara)

Présenté à la Maison de la culture de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, au Centre d’exposition de Rouyn-Noranda, à la Galerie d’art Desjardins, à la Galerie Connexion, au Centre national d’exposition, au Centre d’exposition d’Amos, à La Bande Vidéo, au Centre d’exposition Raymond-Lasnier, à la Estevan Art Gallery et à la Galerie B-312

document
Dossier du projet
(PDF, 1 MB)

Ce contenu a été publié par perte. Mettez-le en favori avec son permalien.