DRONE[s] :: ÉMILE MORIN au RUSTINES|LAB

Mis en avant

DRONE[s] :: ÉMILE MORIN | Crédit photo: Marion Gotti



Montréal, le 24 mai 2018 – PERTE DE SIGNAL est heureux d’accueillir en résidence l’artiste québécois Émile Morin du 28 mai au 27 juin 2018, dans le cadre de la Biennale Internationale d’Art Numérique 2018.

Émile Morin présentera « DRONE[s] _ Résonances sympathiques et autres exercices de translation » lors d’une OUVERTURE DE LAB le 14 juin à 18 h. L’installation sera présentée au public dans le RUSTINES|LAB jusqu’au 27 juin 2018.

DRONE[s] est une installation numérique enfouie sous une enveloppe analogique. Résultat de l’hybridation d’un dispositif de simulation et d’un piano rendu muet par l’ablation de ses marteaux, dont les résonances continues émanent désormais d’une mécanique vibratoire. DRONE[s] est une machine de translation aux mouvements incessants. C’est aussi un appareil de capture et de diffusion, qui surveille et cherche à contenir le lieu même qu’il occupe. Il (re)interprète, diffère et superpose, par itérations, cette mémoire d’espace et de temps. DRONE[s] est un système complexe, oscillatoire, qui porte sur une écriture multiple et séquentielle, qui rejette toute propension à la fixité. « Résonances sympathiques et autres exercices de translation » en est sa deuxième manifestation.

PLUS D’INFOS
emilemorin.me/drones

::

HORAIRES D’OUVERTURE
14 > 27 juin 2018
Du mardi au samedi, de 12 h à 17 h
OUVERTURE DE LAB, le 14 juin à 18 h

LIEU
PERTE DE SIGNAL
5445, De Gaspé, # 107
MONTRÉAL
Métro Laurier

::

REMERCIEMENTS
Programmation (module de mouvement) : Alexandre Burton
Consultants : Bruno Paillard, Guillaume Routhier, Yves St-Amant, Philippe Aubert-Gauthier
Collaboration initiale : Jocelyn Robert


Ce projet a vu le jour grâce à l’appui financier du Conseil des arts et des lettres du Québec.
L’artiste remercie D-Box (Ala Eddine Limame, Lukas Default), Diane Landry, Caroline Gagné, Robin Dupuis, Line Nault, Alex Burton, Michel Morin, Avatar et PERTE DE SIGNAL.

PERTE DE SIGNAL remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts de Montréal et du Conseil des Arts du Canada, ainsi que la BIAN pour sa collaboration.

Émile Morin est un artiste interdisciplinaire, basé à Québec. Au cours des 30 dernières années, sa trajectoire professionnelle s’est composée d’une pratique de l’art continue et de la direction artistique d’organisations reconnues pour leur singularité – Recto-Verso et son festival Le Mois Multi ainsi qu’Avatar. Pour lui, les œuvres sont des systèmes complexes qui génèrent des conditions d’écriture uniques et qui marquent profondément l’expérience que ces œuvres proposent. emilemorin.me

Pour sa 4e édition, la Biennale internationale d’art numérique — BIAN propose un parcours artistique entièrement dédié́ à l’art contemporain numérique. L’exposition principale sera présentée du 29 juin au 05 août 2018 dans les salles de l’Arsenal art contemporain à Montréal. elektramontreal.ca

PERTE DE SIGNAL est un centre d’artistes situé au Pôle de Gaspé à Montréal dont le mandat est de promouvoir le renforcement et le rayonnement des arts numériques et l’innovation artistique liée à la technologie. perte-de-signal.org

– 30 —

Source
Camille Montuelle

communications@perte-de-signal.org