Membre honoraire_Sofian Audry


Montréal, le 13 novembre 2019 – perte de signal souhaite souligner l’implication et le dévouement dans le déploiement des actions du centre. C’est donc avec fierté que le conseil d’administration nomme Sofian Audry comme membre honoraire.

Membre de perte de signal depuis 2005, alors qu’il participait au programme de parrainage Projet Émergent, Sofian Audry a contribué à déployer au sein du Centre une vision globale et actuelle de la diversité culturelle numérique, initiée par sa participation à CREA NUMERICA tenue par l’Organisation Internationale de la Francophonie à Tunis en 2012. Les conférences portaient sur les conditions nécessaires à une réelle appropriation d’une culture numérique et cherchaient à renforcer la coopération internationale des milieux spécialisés de la création numérique, à identifier et valoriser les initiatives des pays du Sud dans ce domaine et à encourager la transversalité, le partage d’expériences et de bonnes pratiques.

De cette réflexion et au sein de perte de signal, Sofian Audry a mis sur pied les initiatives de solidarité et de collaboration SONDES pour soutenir et collaborer aux initiatives en arts numériques dans la francophonie du Sud. De Montréal à Dakar, les artistes œuvrant dans le domaine du logiciel libre développent, utilisent et partagent leurs propres outils, tout en réfléchissant à leur inscription dans la pratique et l’esthétique des arts numériques à l’international. Dans l’actualisation de cette implication, SONDES vise la création d’un contexte théorique et artistique pour partager une compréhension commune des arts numériques, investissant les aspects pratiques, esthétiques et politiques de la culture entourant le logiciel libre.

Ces activités collaboratives se sont amorcées en Afrique dès l’année suivante, avec la réalisation de jumelage d’artistes montréalais et africains et avec la présentation de projets communs à Tunis (octobre 2013), Casablanca (avril 2014) et Dakar (octobre 2014), puis en Amérique à Port-au-Prince (novembre 2015). Ces initiatives ont permis à perte de signal de développer des liens de proximité, tant avec ses partenaires institutionnels et collaborateurs qu’avec les communautés d’artistes francophones du Sud. En vue de nourrir les répercussions de ces collaborations et de ces rencontres, l’organisme a développé de nouvelles mesures pour étayer ce réseau, notamment, avec la création du programme RÉSIDENCES SONDES pour la francophonie du Sud, avec l’appui du Conseil des Arts de Montréal en 2015. Depuis, perte de signal accueille annuellement un/e artiste de la francophonie du Sud au rustines_lab.

Au cours de sa présidence, Sofian Audry a piloté une réforme complète du membership en 2015 pour ouvrir l’adhésion au centre et une nouvelle politique de diversité de 2017 à 2019. Une politique qui vise à impulser l’engagement de perte de signal vers de la diversité au sein de ses membres, de sa programmation et de la communauté desservie. Elle inscrit au sein du centre l’importance d’agir activement afin d’offrir à son milieu un contexte équitable, dépourvu de discrimination et ouvert à la diversité et ses modes d’expression.
«Il s’agit d’une grande fierté pour perte de signal, Sofian Audry a su mouvoir le centre vers des virages importants qui laisseront des marques indélébiles dans l’ADN du Centre.»

Stephanie Castonguay, Présidente de perte de signal.

Son oeuvre Le sens du néoisme, réalisée en collaboration avec Monty Cantsin? (alias Istvan Kantor Amen!) est exposée actuellement au New Technology Art Award à Gand (BE).

The Sense of Neoism?! An Infinite Manifesto from perte de signal on Vimeo.

::

perte de signal est un centre d’artistes montréalais dont le mandat est de promouvoir le renforcement et le rayonnement des arts numériques et l’innovation artistique liée à la technologie. perte-de-signal.org

 

– 30 –

Source
Camille Montuelle