PDSSESSIONS_LANCEMENT

En cette nuit de rentrée, perte de signal lance PDSSESSIONS, la première plateforme dédiée à la performance en arts numériques avec les prestations exclusives d’Anne-F Jacques, Nelly-Ève Rajotte, et Stephanie Castonguay.

PDSSESSIONS est une plateforme VOD accessible et grand public. Elle offre un catalogue de performances en arts numériques intégrales et inédites, captées au rustines_lab de Montréal. Le projet s’inscrit dans un objectif de préservation de contenu et d’articulation d’une historiographie de la création en performances numériques au Québec.

Depuis l’an dernier, le centre d’artistes perte de signal capte dans son rustines_lab des performances intégrales audio et vidéo des artistes membres ou en résidence. Dans un laboratoire transformé en studio de TV, ces performances sont captées en multicam et en 4K à l’instar des célèbres BBC SESSIONS;

En 1967, la British Broadcasting Corporation (BBC) à Londres a lancé les BBC SESSIONS. Les éditeurs de disques de musique anglais, et futur majors, refusaient les droits à la BBC de diffuser en onde leur contenu endisqué sur leur nouvelle chaîne Radio 1. La perte de revenus possibles en vente de disque était leur principale crainte. Afin de contourner ce problème, la BBC entreprit un vaste programme d’enregistrement ‘’live’’ des principaux groupes de musique en vogue à l’époque, pour ensuite les diffuser en ondes. Cette initiative a complètement transformé la radio, ouvert une nouvelle vocation musicale, et même rallié éventuellement les éditeurs de disque. Aujourd’hui, ces enregistrements de la BBC sont davantage reconnus pour leur qualité inédite d’artefact et d’archives d’un moment ou une époque musicale et un pied de nez aux majors qui n’ont pas su décoder à l’époque la force de la radio, des médias de masse, avant qu’elle en devienne leur salut. Un outil historiographique qui permet après plus de 50 ans une lecture de l’évolution de la musique populaire.

Ainsi, PDSSESSIONS est à la fois un clin d’œil à l’initiative de la BBC et le souhait d’offrir aux artistes de la performance en arts numériques et en arts sonores la possibilité de fixer leur travail dans une réalisation audiovisuelle en haute-définition pour la postérité.

La première itération du catalogue propose :

    • Rückenfigur, Nelly-Eve Rajotte
    • Elettronica povera, Stephanie Castonguay
    • Verticalités, différents niveaux d’incertitude Anne-F Jacques
    • À surveiller cet automne : Ensemble d’oscillateurs, Nicolas Bernier

Ces contenus sont disponibles à la carte ou par abonnements annuels au prix de 5,39$ sur pdssessions.org

//_
Source / plus d’infos:
communications@perte-de-signal.org