BIENNALE NÉMO — LES FAITS DU HASARD


Montréal, le 5 décembre 2017 – Alice Jarry et Martin Messier font partie de la programmation de l’exposition « Les Faits du hasard », présenté au CENTQUATRE-PARIS, du 9 décembre 2017 au 4 mars 2018, dans le cadre de la Biennale NÉMO à Paris.

L’exposition « Les Faits du hasard », sous la co-direction artistique de Gilles Alvarez (Directeur de la Biennale Némo) et de José-Manuel Gonçalvès (Directeur du CENTQUATRE-PARIS) «rend compte des formes esthétiques de ce “hasard organisé” par les artistes numériques», dont Alice Jarry et Vincent Evrard qui présentent Lighthouses et Martin Messier qui dévoilera pour sa première mondiale, Impulse, sa dernière installation.

Le vernissage de l’exposition se tiendra samedi 9 décembre de 14 h à 21 h au CENTQUATRE-PARIS.

> Plus d’informations sur biennalenemo.com ou sur l’événement Facebook

::

Alice Jarry et Vincent Evrard: Lighthouses


Lighthouses explore le potentiel du verre dans la génération de signaux lumineux et sonores, instables et éphémères. Le phénomène de la diffraction, abordé en tant que processus matériel, spatial et collaboratif (Hardaway, 1997 ; Barad, 2007), est central à cette recherche. L’œuvre s’actualise ainsi selon ce principe de « collisions » imprévues entre le cèdent le lieu, le temps qui passe, la lumière qui pulse, les matérialités fragiles, nous-mêmes et les spectateurs. alors que les carrés de verre frappent le sol, produisent des traces et déplacent des amoncellements de verre brisé, il en résulte, au fil du temps, des sons au rythme imprévisible, des bris matériels et des jeux chromatiques qui transforment le devenir de l’œuvre tout au long de sa diffusion dans Les Faits du Hasard.

La production de cette œuvre été rendue possible grâce au soutien de la La Chambre Blanche (CA), Transcultures (BE), Le Fresnoy / Studio national des arts contemporains (FR), Action Art Actuel (CA), Video Sound Art Festival et Muses des sciences et technologies Leonardo Da Vinci (IT), 375e anniversaire de Montréal (CA), PERTE DE SIGNAL (CA), Diffusing Digital Arts et Art-Code (FR), Fab Lab du Pec (CA), Hugo St-Onge (CA) et Dix2.


Martin Messier : Impulse


Impulse est une installation où le son et la lumière circulent selon une chorégraphie non linéaire. Composée de cinq segments, chacun constitué de panneaux métalliques reliés entre eux par des fils, l’œuvre s’active au gré d’une programmation lumineuse et sonore semi-aléatoire.
Martin Messier propose ici une analogie poético-technologique du fonctionnement du cerveau, sous la forme d’une circulation d’énergie donnée à voir par des trajets lumineux se propageant d’un panneau à l’autre. Filant la métaphore cérébrale, l’influx électrique est diffusé à travers la structure suivant une cadence saccadée et intermittente.
L’impulsion lumineuse ne réapparaît pas nécessairement là où on l’attend, accentuant le caractère discontinu de l’œuvre et, par extension, l’aspect indéterminé – voire hasardeux – du flot de la pensée.

Direction artistique, musique et programmation visuelle : Martin Messier/ Conception matérielle et fabrication : Thomas Payette, Maxime Bouchard (HUB Studio)/ Électronique : Nathanaël Lécaudé/ Aide technique : Laura-Rose Grenier, Dominique Harry/ Support : Conseil des arts et lettres du Québec

::

PERTE DE SIGNAL est un centre d’artistes situé au Pôle de Gaspé à Montréal dont le mandat est de promouvoir le renforcement et le rayonnement des arts numériques et l’innovation artistique liée à la technologie. perte-de-signal.org

– 30 –
Source
Biennale Némo

Camille Montuelle
communications@perte-de-signal.org

Les commentaires sont fermés.