Ateliers d’arts numériques en Afrique

Échange artistique Montréal – Tunis – Casablanca – Dakar

Les artistes Stephanie Castonguay, Maxime Damecour, Emmanuel Lagrange-Paquet, Alexandre Quessy et Sofian Audry seront au festival d’arts numériques E-FEST de Tunis pour animer des ateliers créatifs avec des artistes locaux du 14 au 16 novembre 2013.

Dans le cadre du projet SONDES du centre en arts numériques, PERTE DE SIGNAL, des artistes québécois développent des activités de création, d’échange et de collaboration avec des artistes locaux à Tunis, puis à Casablanca et à Dakar.

Au E-FEST 2013 à Tunis, Stephanie Castonguay initiera les participants à l’électronique par la confection de micros contacts et de micros binauraux dans son ATELIER KIT-KIT. Maxime Damecour présentera PACKET PARTY!, un atelier pratique sur l’observation et la représentation du trafic des réseaux sur Internet. HACK & SLASH LAB d’Emmanuel Lagrange-Paquet propose un survol de technologies propriétaires détournées. Alexandre Quessy présentera son logiciel TOONLOOP à travers un atelier lié à la technique de l’arrêt sur image.

SONDES est également un exercice de solidarité et de collaboration. De Montréal à Dakar, les artistes œuvrant dans le domaine du logiciel libre développeront, utiliseront et partageront leurs propres outils tout en réfléchissant à leur inscription dans la pratique et l’esthétique des arts numériques. Si les logiciels Open Source sont déjà un important outil de développement en Afrique, les technologies Open Hardware demeurent plus difficiles d’accès pour des raisons économiques et structurelles. Les projets comprennent aussi la distribution d’équipements Open Hardware. Elle s’inscrit dans l’objectif plus large de développer une solidarité durable avec des artistes et institutions montréalais et africains.

E-FEST
À Tunis, les 14, 15 et 16 novembre 2013
http://sondes.perte-de-signal.org
Inscription contact@lefest.org

Cette initiative est rendue possible grâce au soutien du Conseil des arts de Montréal et les Offices jeunesse internationaux du Québec. Nos remerciements à Eastern Bloc et Échos Électrik.

Les commentaires sont fermés.